Vie à la Chartreuse

chant

 

 

 

 

 

 

Petit EHPAD deviendra grand

Puisque Dieu lui donne Vie !

Il y a quelques dizaines d’années, la Congrégation des Filles de la Sagesse rassembla, à la Chartreuse, une vingtaine de Sœurs vieillissantes. Petit à petit, le groupe s’étoffa et la Congrégation en vint à aperoenvisager l’ouverture d’un EHPAD - structure qui émergeait et se répandait en France avec l’aide des pouvoirs publics.

L’agrément fut accordé en 2007 : des laïcs, hommes et femmes se joignirent alors aux Sœurs présentes sur le site. Aujourd’hui 20 Religieuses et 44 Résidents sont accueillis à « L’EHPAD de la SAGESSE ».

L’Etablissement fonctionne sous la Direction de Mme MOREAU Prisca, entourée d’une quarantaine de Personnel administratif et soignants.

Aussi, Samedi 10 Juin 2017, toutes les personnes, agents de cette croissance, étaient invités à fêter les 10 ans de l’EHPAD.

A 10h, Mr Mory, vice-président de « L’Association La Chartreuse », présenta son Association, en remerciant tous les membres actifs, et précisa le projet social mis en œuvre afin d’améliorer la qualité de vie des personnes accueillies.

Sœur Marie-Françoise Vivien représentant les Filles de la Sagesse, a ensuite retracé l’évolution de la Maison de Retraite des Religieuses, transformée en EHPAD.

Etaient présents Mr Michel Le Scouarnec, Sénateur, et Mr Fabrice Robelet, Maire de Brech, Mr Cojean, le Conseil Provincial des Filles de la Sagesse, les Pères Montfortains.

La restructuration prévue de l’établissement et une exposition présentant les diverses activités de l’EHPAD furent présentées avant la projection d’un film réalisé par « CÉTAVOIR » sur la Chartreuse en montrant les multiples facettes : vue panoramique, animations récréatives, sportives ou culturelles, sorties régulières grâce à l’équipement « Fleur de bouchons »…

Après un apéritif et un repas champêtre préparé par GRSA, agent journalier du bien-être à la Chartreuse, les participants ont pu assister à une représentation théâtrale donnée par les Résidents aidés de membres du Personnel. La MÉMOIRE en personne fit revivre quelques belles tranches de vie, passant de Madagascar à l’Italie et à l’Allemagne, le tout entouré de ‘ l’Hymne à l’amour’ et s’achevant sur  ‘l’Hymne à la joie’.

chant repas piece1

 

Merci à Armel MANDART pour le texte et à JULIA pour la mise en scène- sous l’égide de JULIETTE, la dynamique cheville ouvrière de cette merveilleuse journée.

                                                                                             Sr Félix