Vie à la Maison Mère

slide

Depuis le mois de juin dernier nous préparions nos cœurs à l’accueil du nouveau conseil provincial de France des Filles de la Sagesse. Un engagement officialisé lors de la célébration du 30 août 2014. Le Père Olivier Maire qui la préside nous invite à faire mémoire de la Bienheureuse Marie-Louise de Jésus (co-fondatrice des Filles de la Sagesse) ; elle qui fut une femme pleine de sagesse, sachant pratiquer la justice, aimer la miséricorde et marcher humblement avec son Dieu. Comme Filles de la Sagesse d’aujourd’hui, le Père Olivier nous encourage à suivre son exemple.

Vient ensuite la remise du Mandat au Conseil général  symbolisé par un classeur recueillant les procès verbaux mensuelsremiseclasseur. Celui-ci reflète une partie du travail de la vie des Sœurs en conseil pour la province.

Sœur Louise (supérieure générale) nomme alors chacune des Sœurs du conseil sortant avec un cœur profondément rempli de gratitude. Au nom du Conseil Général et des Filles de la province de France, elle exprime son désir de remercier le conseil pour tout le travail courageux de ces quatre dernières années aujourd’hui rassemblé dans un modeste classeur.

Sœur Louise ajoute que « seul le Seigneur qui sonde le cœur sait ce que chacune des membres du conseil a vécu personnellement et ensemble dans le conseil ces quatre dernières années ». Elle se dit certaine que Montfort et Marie-Louise présents avec nous aujourd’hui regardent chacune avec beaucoup de tendresse et de reconnaissance. Et c’est avec joie que le Conseil Général et les Sœurs de la Province de France expriment cette gratitude en célébrant l’Eucharistie action de grâce parfaite pour remercier le Seigneur pour le don de la vie des Soeurs du Conseil. Et Sœur Louise d’ajouter : « être au Conseil provincial, c’est presque être comme un petit martyr, alors les Sœurs sont aujourd’hui remerciées pour ce don de soi qu’elles nous ont fait jusqu’au bout ».

 Le Père Olivier a partagé son homélie en trois temps (homélie que vous trouverez en intégralité ci-jointe). Tout d’abord, il est revenu sur la première lecture de Saint Paul (1 Co 12, 4-11). En soulignant les dons particuliers que le Seigneur révèlera à chaque membre du nouveau conseil. Puis il a développé l’Evangile des disciples d’Emmaüs (Luc 24,13-35) insistant sur la présence continuelle du Christ sur notre chemin et cela au cœur même de nos joies et de nos difficultés. Il nous a invités à accueillir tous les moments de partage où se créée la fraternité, où se créée cette communion entre nous qui révèlent le visage du Christ. Dans la troisième partie de son homélie, il a mis en lumière le caractère stimulant du testament de Marie-Louise ; testament qui nous pousse à secouer nos certitudes et à nous faire avancer sur cette route de la sainteté à l’école de nos fondateurs, en créant des liens d’unité et de fraternité.

mariefranoiseNourries par la Parole de Dieu judicieusement choisie, ainsi que par l’homélie du Père Olivier, appelées par Sœur Louise, c’est avec un cœur confiant dans l’avenir que notre nouvelle provinciale Sœur Marie-Françoise ainsi que ses conseillères (Sœurs Thérèse, Francine, Françoise et Anne) se sont engagées pour un mandat de 4 ans. « Un conseil provincial ne peut rien faire sans ses Sœurs » nous dit Sœur Louise. S’appuyant sur chacune de nous, elle accueille également notre engagement comme membre de la province de France appartenance au corps.

 Pendant l’offertoire sont apportés la Règle de Vie, les actes des chapitres, le directoire du conseil provincial, le pain et le vin.

Comme le veut la tradition, Sœur Madeleine Cadour (provincial sortante) a transmis à Sœur Marie-Françoise une statue de Notre Dame de la route qui accompagnait Montfort dans tous ses voyages et toutes démarches. Ce symbole sera une aide pour notre nouveau conseil tout au long de ce mandat. Que Notre Dame de la route guide et accompagne toutes les Sœurs du Conseil a ajouté Sœur Madeleine. Cette Vierge « Notre Dame de la Route » passe de Provinciale à Provinciale.

Pour faire mémoire de cette célébration et faire réactualiser ce qu’on a vécu, un signet nous est remis comme souvenir. Sœur Louise nous le décrit ainsi : "D’un côté, il y a ce testament de Marie-Louise de Jésus dont le Père Olivier a largement développé le sens profond dans son homélie. Une invitation à réfléchir les unes avec les autres. De l’autre côté, Montfort et Marie-Louise avec 3 symboles très importants qui aident à vivre le Testament de Marie-Louise : La Croix que Montfort serre dans sa main, croix symbole du don total de l’amour jusqu’au bout. On ne peut pas vivre le testament de Marie-Louise sans s’engager à la suite de la Croix du Christ Sagesse crucifié. Et Montfort et Marie-Louise sont penchés sur la Parole de Dieu qui doit nourrir toute notre vie et la guider. Entre les deux nous retrouvons le chapelet, le rosaire. Marie, qui elle est le chemin privilégié comme Montfort dit pour nous conduire à Jésus. "

Enfin, Sœur Madeleine s’est vue remerciée par Sœur Catherine pour ses services au sein de la province de France. Elle a souligné sa confiance dans le passage de la flamme à Sœur Marie-Françoise. Sœur Myriam s’est également vue remerciée pour son attention discrète, sa présence fraternelle, mais surtout pour ce qu’elle a été envers les communautés qu’elle a généreusement accompagnées. Puis Soeur Marie-Françoise s’est vue de nouveau remerciée pour son Oui offert le jour de la pentecôte 2014. Un conseil qui peut s’appuyer sur l’expérience de Sœur Thérèse et Francine et le nouveau regard porté par l’arrivée de nouvelles conseillères : Sœurs Anne et Françoise.

Cet après-midi s’est déroulé dans un climat propice aux relations fraternelles. Puisse cette célébration festive demeurer pour chacun un bon souvenir.

Chères Sœurs membres du Conseil provincial : Bonne route à vous ! Que l’Esprit de la Sagesse toujours à l’œuvre dans notre monde d’aujourd’hui éclaire votre mission jour après jour. Nous vous assurons de notre prière quotidienne.

                                                                                      Sœur Christine Pichery (Fille de la Sagesse)

Homélie du P. Olivier Maire