Famille Montfortaine > Frères de Saint Gabriel

 

1500 participants à la semaine « Marie Heurtin » à St Laurent-sur-Sèvre

D’après un article paru dans Ouest France le 27 janvier 2016

 

Dans le cadre du Tricentenaire de la mort du Père de Montfort, la Famille montfortaine -fédérant Frères de St Gabriel, Filles de la Sagesse, Missionnaires montfortains et l’équipe pastorale de l’établissement scolaire St Gab’ de St Laurent sur Sèvre- proposait aux 1500 élèves de la 6e à la terminale et à leurs familles une intense semaine de sensibilisation aux personnes sourdes, aveugles et sourdes/aveugles, du 18 au 22 janvier.

 

Trois sourds/aveugles étaient venus des Foyers de Larnay (près de Poitiers) et de La Peyrouse (Dordogne), les accompagnatrices leur traduisaient dans la main, en Langue des signes et dactylologie, les conversations avec les jeunes. Les outils de communication en braille étaient présentés: de la tablette avec poinçon, au tellatouche (une lettre à la fois), au screeanbraille (phrase en continu) jusqu’à l’ordinateur qui traduit en braille les messages écrits « en noir ». groupe
La présence de Frères de St Gabriel et d’une Fille de la Sagesse, tous engagés de longue date dans le monde des sourds, matérialisait ce lien éducatif entretenu par les deux Congrégations. Cette tradition de l’accompagnement des sourds, aveugles et sourds/aveugles est issue du Père Gabriel Deshayes en France depuis près de 200 ans. La projection du film « Marie Heurtin» évoquait avec émotion l’histoire de la première jeune fille sourde/aveugle de naissance éduquée à Larnay par Sœur Ste Marguerite, Fille de la Sagesse.

 

web marie heurtin couteau m crotto « C’est une vraie leçon de vie que l’on vient de prendre en pleine face, exprime un groupe de jeunes. Comment ne pas se sentir interpellé, bousculé, quand face à vous, vous avez des personnes qui auraient toutes les raisons d’être tristes de leur sort et qui tout au contraire, affichent une joie de vivre, un enthousiasme communicatif, un exemple de vie ? »