Établissements médico-sociaux

reseauxUN RESEAU SAGESSE MEDICO-SOCIAL ?

 

Comment assurer l’avenir des établissements médico-sociaux fondés par la Congrégation ?

Comment pérenniser les services rendus aux personnes et populations en difficultés du fait de l’âge, de handicaps physiques, sensoriels et/ou mentaux dans le contexte social et politique de ce début du 3ème

Cette interrogation a conduit les responsables de la Province à souhaiter que soit assurée la passation de la gestion des établissements à des instances adaptées. De la recherche menée sont issues les associations, cadre juridique et institutionnel selon la Loi du 1er qui a paru le plus pertinent et adapté aux différentes situations…

Des laïcs motivés par le défi à relever, ont accepté de répondre à cette initiative et se sont engagés à prendre en charge et poursuivre, selon leurs compétences respectives, ce que la Congrégation a initié au cours des siècles dans le secteur sanitaire et social. Associations et Directions ont approuvé la suggestion de s’allier pour constituer le « Réseau Sagesse des Associations et des Etablissements Médico-sociaux ».

Millénaire ?

Juillet 1901,

Après plusieurs rencontres et réflexions avec les personnes concernées, six associations ont été créées, la première en 1992 puis les suivantes de 2000 à 2006. Leur mission : assurer la gestion d’un ou plusieurs établissements, Maison de Retraite EHPAD pour Personnes Agées (Auray La Chartreuse, Le Château d’Oléron, Pleurtuit, St Laurent…) ;

Foyer de Vie et/ou Accueil Médicalisé pour personnes handicapées, handicaps sensoriels, intellectuels, moteurs, Résidents souvent pluri-handicapés et vieillissants (Auray Gabriel Deshayes, Larnay, Olivet, Pleurtuit Pignatel). En 2013, les établissements du Réseau accueillent 1090 Résident(e)s et 660 personnels y sont salariés, sans compter les bénévoles.

L’association selon la Loi 1901 est de droit civil et non confessionnel, elle implique cependant l’engagement de personnes motivées, laïques pour la plupart, qui acceptent selon leurs compétences respectives de poursuivre le chemin initié par la congrégation en gardant vivant le lien avec elle, son histoire, sa créativité, par une adhésion aux valeurs inscrites dans les textes de référence que sont, le Préambule des statuts, la Charte Sagesse, les documents juridiques liés à la passation… Ces divers documents sont des supports pour les Administrateurs et les Directeurs, un éclairage lors des discernements face aux décisions à prendre, les situations étant nécessairement évolutives. Des Filles de la Sagesse sont déléguées pour représenter la congrégation dans les instances associatives notamment conseil d’administration et bureau, assemblée générale…

Le sens que prend particulièrement le partenariat avec les laïcs est une des forces qui ressortent dans les Déclarations des instances de la congrégation…

Laïcs et Sœurs, selon leur vocation propre, leur mission particulière, sont appelés à coopérer à l’enfantement d’un avenir commun, s’agissant singulièrement du service aux personnes les plus démunies, celles que la culture ambiante souvent véhiculée par les médias, rejette ou estime sans utilité sociale, ces blessés de la vie, une part de notre humanité que nos Fondateurs ont su privilégier. C’est dans ce cadre que les uns et les autres sont invités àse saisir « d’une origine en partage »… non pour recopier un existant, mais en vue de le développer en gardant l’esprit, les valeurs qu’incarne une longue histoire de la vie et du fonctionnement de chacun des établissements.

N’est-ce pas l’objectif du « Réseau Sagesse des Associations et Etablissements Médico-Sociaux » ?

Sous-catégories