Etablissements scolaires > APS

 

ensembleChaque année nous réservons une journée pour réfléchir à « comment vivre en paix, en paix avec soi-même pour mieux vivre en paix avec les autres ». 

Suite aux évènements du 13 novembre,  nous avons souhaité vivre ensemble un temps particulier qui nous l’espérons restera gravé dans notre mémoire. 

Pendant le cours de 9h,  les élèves guidés des professeurs ont lu et illustré le poème « Pour que la paix vienne » 

Nous nous sommes retrouvés à 11h dans la cour du lycée des maternelles au BTS, personnel enseignant et non enseignant pour faire silence en écoutant la chanson « Imagine » de John Lennon.

 Puis ce  texte a été lu :

ensemble2 « Nous rêvons tous d’un monde plus juste et plus humain où les valeurs de fraternité, de solidarité, de tolérance et de responsabilités auraient la première place.

Nous ne pouvons pas ne pas voir ce qui se passe dans le monde et nous devons tous agir dans notre vie de tous les jours, en classe, à la maison, au travail, sur nos lieux de loisir dans un esprit de paix.

La paix n’est pas un acquis, elle se construit au jour le jour. La paix est  une mission.

La paix se traduit dans toutes les langues,  elle peut être  universelle. Mais pour la bâtir il faut déjà qu’elle soit dans notre cœur. »

ensemble3 Les jeunes ont été invités à donner à leur voisin proche le dessin, le mot qu’ils avaient écrit  et ensuite adultes et jeunes se sont donnés la main pour former une chaine. La chanson « Quand on a que l’amour »  interprétée  par Carmela Jordana,  Yaël Naïm et Nolwenn Leroy en hommage aux victimes du 13 novembre a suscité beaucoup d’émotion.

  « Quand on a que l'amour  pour tracer un chemin et forcer le destin à chaque carrefour. 

Quand on a que l'amour pour parler aux canons et rien qu'une chanson pour convaincre un tambour. Alors sans avoir rien que la force d'aimer nous aurons dans nos mains amis le monde entier » Jacques Brel

 Pour symboliser cette paix que nous souhaiterions  inscrire dans le fond de nos cœurs un lâché de colombes a été fait par Jeanne et Lise deux élèves de primaire.

 Tous nous avons applaudi et c’est dans un grand calme que chacun est reparti dans sa classe a commencé par les plus petits.

Pour l’équipe de pastorale,

Sébastien Gomez