Prière

      Nous avons vu son étoileRoi

                                                      « L’Etoile radieuse du matin

 C’est la Lumière de la vérité qui guide les Mages,
et ils ne font pas fausse route                           
                                           

Daignez prendre cet or

comme un roi tout-puissant

Comme vrais Dieu recevez cet encens

Comme mortel recevez cette myrrhe,

Nos sceptres sont soumis à votre empire.

L’astre s’arrête ici. Quoi ! Dans ce pauvre lieu ?    

Serait-ce ici qu’est né notre vrai Dieu ?   

Cela n’est pas, cela n’est pas croyable.  

Quoi qu’il en soit, entrons en cette étable. 

        St Louis Marie de Montfort Cant. 60 

Rois mages

 

Ce nouveau-né, désigné par les Mages comme Roi des Juifs, est déjà sujet de polémiques, du bois de la mangeoire où dort un bébé, on découvrira sur le bois de la Croix cet écriteau :

                                  « Jésus Nazaréen Roi des Juifs. »

A partir de cette rencontre avec Jésus, les Mages devenus croyants, rompent avec Hérode.

Contempler Dieu dans un petit enfant comme Messie Sauveur, Messie nouveau, un Dieu humble, pauvre et fragile qui provoque ses dignitaires enfermés dans leurs certitudes. Ce sont des étrangers qui découvrent la grandeur de la révélation en apportant les signes de la royauté : l’or, l’encens et la myrrhe qui servira à embaumer le corps torturé de celui qui fut élevé sur le bois de la Croix.
Christ

 
Heureuse contemplation qui nous révèle où est la puissance de l’amour infini. Heureuse contemplation qui nous montre un nouveau visage de Dieu sur tout homme humble et pauvre comme à la crèche, abimé défiguré comme sur la croix. Il est l’image d’un Dieu nouveau se faisant voir sur les visages de toute humanité. Heureuse contemplation de tous ses visages de tant d’hommes et de femmes handicapés, migrants, sans papier, sans toit, sans repère, sans place à l’hôtellerie. Jésus, je cherche le visage du Seigneur.

 

Je cherche le visage,

Le visage du Seigneur.

Je cherche son image

Tout au fond de vos cœurs.